prix m2 immobilier

Calculer le prix au m2 immobilier

On le sait tous, une maison individuelle avec jardin obtiendra un prix au m2 beaucoup plus intéressant qu’un appartement. Le marché immobilier ne s’arrête pas à ce clivage, d’autres facteurs déterminants entrent en compte pour calculer le prix au m2 de l’immobilier comme : l’état du produit, la situation géographique, les services de proximité… Nous allons décrypter ensemble les paramètres qui sont pris en considération pour évaluer le montant de votre bien.

Les caractéristiques intéressantes pour séduire les acheteurs

  • le standing de l’édifice et la renommée de l’architecte, avec des services qualitatifs pour les habitants ;
  • une construction en conformité avec les dernières normes environnementales ;
  • Les étages supérieurs qui offrent une vue dégagée à condition que le bâtiment soit pourvu d’un ascenseur ;
  • les équipements du logement : une cuisine équipée et design, un dressing sur mesure, une piscine ;
  • l’environnement, loin de l’agitation urbaine, des bruits et des axes routiers ;
  • de la lumière et du soleil tel qu’un bien traversant avec une excellente exposition et une bonne orientation ;
  • une vue exceptionnelle sur la montagne ou le lac déclenche à coup sûr un énorme coup de cœur ;
  • des services de proximité, des petits commerçants à deux pas du logement, des établissements scolaires et des transports en commun à proximité.

Les clés pour déterminer la surface exacte d’un bien immobilier

Pour obtenir le prix au m2 d’un bien immobilier, il suffit de diviser le tarif de vente du bien par sa surface habitable. Le résultat permet ensuite de se positionner par rapport aux autres produits en vente sur le marché. Vous pouvez demander une estimation à une agence immobilière ou analyser les statistiques fournies par les chambres de notaires pour vous donner une idée plus juste des prix du marché.

Attention, pour calculer la superficie du logement, certains éléments ne doivent pas être pris en compte, c’est le cas notamment :

balcon

Balcons, des loggias et des terrasses

combes

Combles non aménagées

garage

Dépendances non habitables telles que les abris de jardin, les appentis, le garage

sous-sol

Cave, le vide sanitaire, le sous-sol

veranda

Véranda lorsqu’elle n’est pas habitable à l’année

L’environnement du logement influe pour calculer le prix au m2 de l’immobilier

Maison individuelle ou mitoyenne, appartement situé dans une petite copropriété ou dans un grand ensemble, le type de logement va induire le prix du m2. Démêlez les différentes données qui font augmenter ou diminuer le prix de votre bien.

Des particularités qui font baisser les prix

  • des travaux conséquents tels qu’une plomberie défectueuse, une électricité pas aux normes, une isolation à corriger ;
  • une mauvaise exposition qui rend le logement sombre ;
  • des charges de copropriété exorbitantes ;
  • les rez-de-chaussée et les premiers étages, bien qu’adaptés aux personnes à mobilités réduites, ont un risque de cambriolage supérieur.

©2022 prix-m2-immobilier.ch | Tous droits réservés